Quels financements pour une voiture électrique ?

À ne pas manquer

Prélèvement B2B DGFIP : à quoi correspond ce paiement ?

Aujourd'hui, tous les paiements d'impôts et de taxes se font via un compte bancaire. C'est un transfert effectué directement...

Crédit Agricole : comment accéder à votre compte lefil.com ?

Pour les clients d’une banque, il est important de pouvoir accéder facilement et rapidement à son compte. Pour répondre...

Organisme de financement : en quoi ça consiste ?

Pour financer la création d'une entreprise ou le lancement de tout projet professionnel, les professionnels peuvent recourir à deux...

Comment booster un e-commerce avec le marketing ?

Marketing et e-commerce vont souvent de pair et c’est ce qui les rend tout aussi important l’un pour l’autre....

Qu’est-ce que le financement professionnel ?

Parmi les problématiques récurrentes qui reviennent lors de la création ou de la vie sociale de l’entreprise, le financement...

On estime qu’aujourd’hui 60 % des émissions de CO2 sont émises par les voitures individuelles. C’est pourquoi les gouvernements européens encouragent leurs citoyens à rouler plus propre, en proposant des aides financières pour l’acquisition d’une voiture peu polluante.

En France, plusieurs solutions de financement sont proposées pour les personnes qui souhaitent acheter une voiture électrique comme la prime à la conversion et le bonus écologique. Différents autres outils financiers sont mis à la disposition des automobilistes pour avancer dans cette démarche. Découvrons dans cet article quelles sont les solutions de financement pour acheter une voiture électrique.

Financement d’une voiture électrique

En France, l’État incite les citoyens à se tourner vers l’énergie verte afin d’atteindre l’objectif 0 émission de carbone, d’ici 2050. Pour cela, les banques et les organismes de crédit mettent à la disposition de leurs clients des crédits auto spécialement dédiés à l’achat des voitures électriques. Certains prêts dépassent même la barre des 75.000 €, remboursable sur une durée de 9 ans !

Prime à la conversion

Vous avez une vieille voiture diesel et vous souhaitez vous tourner vers les voitures électriques ? La prime à la conversion vous accompagne tout au long de votre phase de transition.

Si vous faites plus de 13 000 km par an, pour aller jusqu’à votre boulot, vous êtes considéré comme un « gros rouleur », vous êtes donc éligible à la prime de conversion.

Cette option s’applique aussi pour les véhicules peu polluants, qu’ils soient neufs ou d’occasion. En fait, la prime à la conversion est destinée aux voitures efficientes :

  • Des voitures électriques inférieures à 60 000 € ;
  • Des voitures hybrides rechargeables inférieures à 60 000 € ;
  • Des utilitaires sans limites de prix.

Le montant de la prime à la conversion peut atteindre les 5 000 €, mais attention, certaines conditions sont à remplir pour y être éligible.

Premièrement, vous devez avoir un revenu fiscal (par part), inférieur à 6 300 €. De plus, vous devez faire plus de 12 000 km/an pour un trajet professionnel. Et la distance qui sépare votre maison de votre boulot ne doit pas être inférieure à 30 km.

Si l’une de ces conditions n’est pas remplie, le montant de la prime va diminuer. Il sera alors de 2 500 €.

Pour les utilitaires électriques, le montant de la prime à la conversion varie de 5 000 € à 9 000 € (selon sa classe).

Bon à savoir : la prime à la conversion est cumulable avec d’autres aides financières proposées par l’État comme le bonus écologique.

Le bonus écologique

Mis en vigueur en décembre 2007, lors du Grenelle Environnement, le système bonus-malus récompense, via des bonus, tous les automobilistes qui optent pour des voitures émettant moins de CO2. A contrario, un malus pénalise les voitures polluantes.

Sur le sommet du palier des bonus écologiques, se trouvent les voitures écologiques. Le bonus écologique proposé pour ce type de véhicule est de 6 000 €.

Le prêt à taux zéro

Le prêt à taux zéro est l’offre la plus récente proposée par le gouvernement français. Il vient compléter les aides précédentes pour aider les citoyens à se tourner vers les véhicules électriques. C’est un autre moyen pour rendre cette transition encore plus facile.

Attention, toutes les voitures ne sont pas éligibles aux prêts à taux zéro.

Le véhicule en question ne doit pas dépasser les 50 g de CO2 par Km. Ainsi, la liste se limite à des voitures hybrides ou électriques.

Les voitures haut de gamme ne sont pas non plus concernées par ce dispositif. Ainsi, si vous souhaitez profiter de ce prêt, il faut se tourner vers les voitures de moins de 45 000 € (60 000 € pour les utilitaires).

Les conditions du prêt à taux zéro dépendent principalement du bénéficiaire. D’ailleurs, ce dispositif est destiné uniquement aux particuliers, donc, les entreprises ne peuvent pas en bénéficier.

Il y a également une limite géographique pour ce dispositif, puisqu’il ne concerne que 10 villes (Paris, Toulouse, Aix-Marseille-Provence, Rouen-Normandie, Grenoble-Alpes-Métropole, etc.).

Enfin, la dernière condition pour profiter du prêt à taux zéro est d’avoir un revenu fiscal de moins de 14 000 €/an.

Notez que le prêt est plafonné à 10 000 € avec une limite de prix pour les voitures électriques concernées, qui est fixée à 45 000 €.

La surprime dans les zones à faibles émissions (ZFE)

Pour les autres métropoles de France, d’autres aides sont proposées. On parle par exemple de la surprime dans les zones à faibles émissions.

L’objectif est de limiter, petit à petit, la circulation des anciennes voitures polluantes. Cette surprime atteint la barre des 1 000 €.

Un sur-bonus spécial DOM

Les citoyens du département d’Outre-mer peuvent bénéficier d’une majoration de 1 000 € pour acheter une voiture électrique. Ainsi, la prime atteint 8 000 € pour les particuliers et 6 000 € pour les pros.

Des aides pour les voitures électriques d’occasion ?

En effet, même les voitures électriques d’occasion peuvent bénéficier d’une aide financière. Effectivement, cette catégorie est plus accessible, mais reste plus chère que les voitures thermiques. Une aide a donc été proposée incluant un bonus de 1 000 €. Toutefois, le plus grand avantage de cette prime, c’est qu’elle n’impose aucune condition.

L’exonération de TVS

La Taxe sur les Véhicules de Société n’est pas appliquée sur les voitures propres qui émettent moins de 50 g/km de CO2. Ainsi, toute entreprise qui s’engage à rouler dans des voitures électriques va pouvoir bénéficier de cette exonération.

Des aides locales et régionales

Différentes autres aides régionales et locales sont aussi disponibles dans différentes régions de la France. On parle par exemple de l’aide Le Grand Paris qui concerne plus de 131 communes différentes et propose un montant de 6 000 € pour toute personne souhaitant acheter une voiture électrique neuve ou d’occasion.

La région de Normandie propose, elle aussi, une aide, dite, Bonus de Normandie qui varie de 1 000 € à 2 500 €.

Enfin, la Région Occitanie propose une aide allant de 1 000 € à 2 000 € selon les conditions du bénéficiaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Qu’est-ce que le financement professionnel ?

Parmi les problématiques récurrentes qui reviennent lors de la création ou de la vie sociale de l’entreprise, le financement...

Logiciel de finance : fonctionnement et utilité

Actuellement, dans le monde professionnel, les tableurs Excel ne suffisent plus pour donner de la visibilité aux entreprises sur l'état de leurs finances. Et...

La loi de finances : comment est-elle mise en place ?

Faisant partie des lois les plus importantes pour le système financier des pays, la loi de finances est votée chaque année pour fixer les...

Viager immobilier : quels sont les différents calculs ?

Dans le domaine de l’immobilier, il n’est pas rare d’entendre parler du viager immobilier. C’est une vente d’un bien immobilier particulière qui demande la...

Prélèvement B2B DGFIP : à quoi correspond ce paiement ?

Aujourd'hui, tous les paiements d'impôts et de taxes se font via un compte bancaire. C'est un transfert effectué directement à la Direction Générale des...

Plus d'articles