Qu’est-ce que les finances indirectes et quel est leur intérêt ?

À ne pas manquer

Prélèvement B2B DGFIP : à quoi correspond ce paiement ?

Aujourd'hui, tous les paiements d'impôts et de taxes se font via un compte bancaire. C'est un transfert effectué directement...

Crédit Agricole : comment accéder à votre compte lefil.com ?

Pour les clients d’une banque, il est important de pouvoir accéder facilement et rapidement à son compte. Pour répondre...

Organisme de financement : en quoi ça consiste ?

Pour financer la création d'une entreprise ou le lancement de tout projet professionnel, les professionnels peuvent recourir à deux...

Comment booster un e-commerce avec le marketing ?

Marketing et e-commerce vont souvent de pair et c’est ce qui les rend tout aussi important l’un pour l’autre....

Qu’est-ce que le financement professionnel ?

Parmi les problématiques récurrentes qui reviennent lors de la création ou de la vie sociale de l’entreprise, le financement...

Le monde est un domaine très complexe. Toutefois, il serait intéressant de comprendre les principes fondamentaux de son fonctionnement. Les financements directs et indirects en font partie et représentent des échanges essentiels de l’économie en général. Ainsi, les financements indirects se font à travers les banques (un intermédiaire) pour obtenir des sources de financement. Les financements directs quant à eux se font directement entre des agents avec des capacités de financement. Cependant, un passage du financement indirect au financement direct est bel et bien possible, et il est désigné par le terme désintermédiation financière.

À travers notre article, nous allons revenir sur ces deux types de financement, mais également sur le lien qui peut exister entre eux. Suivez-nous attentivement !

Qu’est-ce que le financement indirect ?

Pour comprendre le fonctionnement de ce système de financement, nous allons nous intéresser à sa définition et à son mécanisme de fonctionnement.

La définition du financement indirect

Le terme financement indirect désigne un mécanisme grâce auquel des agents économiques obtiennent des liquidités en ayant recours à des institutions financières.

Les systèmes bancaires jouent alors le rôle d’intermédiaires, autrement dit, des intermédiations bancaires.

Lorsque l’économie est essentiellement financée par l’intermédiaire de banques, on peut alors parler de l’économie d’endettement.

Le mécanisme de fonctionnement du financement indirect

Les financements indirects reposent sur le mécanisme qui permet aux établissements financiers de collecter, d’une part, les dépôts ainsi que les épargnes d’agents à capacité financière (ce sont les ménages en général), et d’autre part, cet argent est prêté aux agents qui ont besoin de financements (pour la majorité, ce sont des entreprises).

Toutefois, l’épargne disponible n’étant pas suffisante pour répondre à l’intégralité des besoins de financements de l’économie, les établissements bancaires doivent alors utiliser leur pouvoir de génération de monnaie afin de combler ce déficit.

Les intermédiaires financiers se rémunèrent pour ce service grâce aux intérêts qu’ils imposent aux demandeurs de capitaux.

Les financements indirects représentent donc des coûts qui peuvent se révéler très importants. C’est pourquoi aujourd’hui de nombreuses entreprises se redirigent directement vers le marché financier, c’est ce qu’on appelle la désintermédiation bancaire.

Le financement direct

S’intéresser au financement direct pour nous aider à mieux comprendre le marché des finances et à dégager les différences avec le financement indirect.

Définition du financement direct

Le financement direct désigne le processus grâce auquel des agents économiques qui ont besoin de financements peuvent obtenir des ressources financières sans qu’un établissement financier ne fasse office d’intermédiaire. Les agents à capacité de financement et les agents en besoin sont directement en contact. Cela est appelé l’économie des marchés financiers, car l’économie est principalement financée par le marché.

Comment fonctionne le financement direct ?

Les agents économiques ayant besoin de financements (en majeure partie, l’État et les entreprises) émettent des titres qui leur appartiennent sur le marché et qui vont être achetés par des agents avec des capacités de financement.

Ainsi, ils vont s’adresser directement au marché financier afin de proposer ce qu’on appelle « les valeurs mobilières de placements ». Ces valeurs prennent généralement la forme d’obligations et d’actions.

Quand il est question d’émissions des nouveaux titres, les agents économiques émetteurs s’adressent au marché financier dit primaire. Pour les valeurs déjà émises, ces échanges vont s’organiser à travers le marché financier dit secondaire.

Toutefois, ces transactions représentent des prises de risques. Pour cela, les établissements financiers ont mis en place :

  • Les OPCVM : ce sont des organismes pour les placements collectifs en valeurs mobilières ;
  • Les SICAV : ce sont des sociétés d’investissement avec des chapiteaux variables ;
  • Les FCP : ce sont les fonds communs pour les placements.

Tous ces produits financiers sont des portefeuilles de titres qui sont composés d’obligations et d’actions.

Concrètement, cela représente une nouvelle forme d’intermédiation qui agit entre différents agents économiques qui ont des capacités de financement et le marché financier.

Les banques vont acheter des titres mis sur le marché par les sociétés. Ces établissements vont ensuite gérer ces produits financiers pour le compte de leurs clients. Pour ce qui est des échanges de titres financiers, ils s’effectuent à travers les marchés boursiers.

Il faut tout de même savoir que ces produits financiers présentent un risque dû à la volatilité de leurs cours. Les cotisations des actions se modifient selon la loi du marché.

Exemple d’un financement direct

Une entreprise émet de nouvelles actions afin de financer ses projets. Les ménages vont ensuite acheter ces actions mises sur le marché financier. C’est la rencontre de besoins financiers et d’agents avec une capacité financière.

Le principal avantage que procure le financement direct et que les acteurs du marché conservent leur autonomie.

En effet, les transactions ne dépendent plus d’établissements financiers. C’est un échange direct que les protagonistes maîtrisent parfaitement.

Les inconvénients du financement direct

Le principal inconvénient des financements directs est représenté par la dilution des capitaux. La redistribution du capital sera modifiée en fonction des nouveaux investisseurs.

Par exemple, avec l’augmentation du capital par de nouvelles actions émises permettra de faire participer de nouveaux investisseurs.

En somme, les financements directs sont réservés aux grandes sociétés ainsi qu’aux sociétés de tailles intermédiaires.

La désintermédiation financière : qu’est-ce que c’est ?

La désintermédiation financière consiste à passer du financement indirect au financement direct.

À l’échelle des entreprises

Pour les entreprises, la désintermédiation financière permettra aux PME de profiter du marché financier plus facilement.

Il est à noter que le terme de désintermédiation financière peut aussi être employé pour caractériser les finances d’une entreprise qui sont caractérisées par la dominance du marché financier.

Au niveau de l’économie

Depuis l’ouverture du marché financier, l’impact des financements directs sur les financements des entreprises ne cessent d’augmenter. Aujourd’hui, le marché est de plus en plus animé par les marchés financiers, et le financement par les crédits disparaît petit à petit. Ce processus est appelé désintermédiation financière.

Pour conclure, nous pouvons donc dire que les financements directs ou indirects sont indissociables des marchés financiers. Chacune de ces méthodes de financement présente ses avantages et ses inconvénients. C’est aux sociétés et aux entreprises de choisir en fonction de leurs projets et surtout en fonction des dimensions des entreprises.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Qu’est-ce que le financement professionnel ?

Parmi les problématiques récurrentes qui reviennent lors de la création ou de la vie sociale de l’entreprise, le financement...

Logiciel de finance : fonctionnement et utilité

Actuellement, dans le monde professionnel, les tableurs Excel ne suffisent plus pour donner de la visibilité aux entreprises sur l'état de leurs finances. Et...

La loi de finances : comment est-elle mise en place ?

Faisant partie des lois les plus importantes pour le système financier des pays, la loi de finances est votée chaque année pour fixer les...

Viager immobilier : quels sont les différents calculs ?

Dans le domaine de l’immobilier, il n’est pas rare d’entendre parler du viager immobilier. C’est une vente d’un bien immobilier particulière qui demande la...

Prélèvement B2B DGFIP : à quoi correspond ce paiement ?

Aujourd'hui, tous les paiements d'impôts et de taxes se font via un compte bancaire. C'est un transfert effectué directement à la Direction Générale des...

Plus d'articles